Ateliers

Les ateliers de création audiovisuelle proposés par l’association permettent de découvrir les métiers du cinéma et de la télévision, d’acquérir des compétences techniques et une capacité d’analyse, tout en vivant une expérience de création collective.

Nous sommes devenus très sensibles aux médias audiovisuels, sans pour autant avoir les outils nécessaires à leur appropriation critique.
 Aujourd’hui la production et la consommation d’images définit un nombre important de comportements et d’opinions. Et, alors qu’elle constitue un enjeu majeur de notre société, la connaissance du mode de production des images est réservée à une minorité de la population. Il nous semble important que les citoyens apprennent – par la pratique – que les images sont toujours des constructions, des choix de cadres et de discours et qu’ils soient capables de produire eux-mêmes une écriture audiovisuelle.

Par ailleurs nous considérons que l’apprentissage du dispositif filmique permet une réappropriation des images et des discours, c’est-à-dire des outils par lesquels les représentations sont aujourd’hui véhiculées, et offre une lisibilité de la réalité en renversant les problématiques dominantes. Le dispositif audiovisuel offre la possibilité d’un espace de co-construction du savoir autour de thématiques choisies et constitue un outil de diffusion de certaines trajectoires et réalités sociales particulièrement déformées par les images dominantes. La médiation par l’image permet aussi, en ouvrant un espace où l’individu peut se raconter, peut prendre la parole et la donner, une réappropriation de sa propre image. Un tel dispositif nécessite une position d’accompagnement où l’intervenant est transmetteur et passeur de savoirs dont les participants peuvent alors se saisir.

OBJECTIFS

  • Faire comprendre que l’image est toujours une représentation (et non pas une vérité)
  • Que derrière chaque image il y a un auteur qui a fait des choix, qui a décidé d’un regard, d’un point de vue
  • Amener le spectateur à prendre conscience de l’aliénation culturelle, de l’idéologie que véhiculent les médias, du pouvoir de l’économie et des industries culturelles
  • Mettre à jour les mécanismes et les formes de construction des représentations par l’image qui structurent les contenus audiovisuels
  • Contribuer au développement de la dimension créative de chacun par la construction d’une expression personnelle et sensible par l’image
  • Contribuer à la réappropriation de sa propre image
  • Être un outil d’expression de ceux qu’on nomme les « sans voix »