Écrans critiques # 1 et 2

Le cycle a débuté avec la projection du film réalisé par Tancrède Ramonet, Ni Dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme (co-production Arte France – Temps Noir), dans le cadre du festival Novembre Libertaire :

  • samedi 25 novembre, 19h à la MJC Jean Macé : 1ère partie, La Volupté de la destruction (1840-1914), 90 min, en présence du réalisateur Tancrède Ramonet, de Mimmo Pucciareli (CEDRATS) et Claire Auzias (Historienne)

 

  • lundi 27 novembre, 19h à la MJC Monplaisir, Le Karbone, 2ème partie, La Mémoire des vaincus (1911-1945), 90 min, en présence du réalisateur Tancrède Ramonet, de Daniel Colson (sociologue) et Jean-Christophe Angaut (philosophe)

 

En revenant sur tous les grands évènements de l’histoire sociale des deux derniers siècles, Ni dieu ni maître dévoile pour la première fois l’origine et le destin de ce courant politique qui combat depuis plus de 150 ans tous les maîtres et les dieux.

A partir d’images d’archives inédites ou oubliées, de témoignages des plus grands spécialistes mondiaux et de documents exceptionnels, cette série documentaire raconte l’histoire d’un mouvement qui, de Paris à New York et de Tokyo à Buenos Aires, n’a eu de cesse de souffler son vent de liberté et de révolte sur le monde.

Affiche Ni Dieu Ni Maître

 

Une réflexion sur “Écrans critiques # 1 et 2

Les commentaires sont fermés.